Logo CeCaB
Noyers : «le plus bel chastel du royaume» - Fabrice Cayot

Noyers : «le plus bel chastel du royaume»
I. Étude archéologique et historique.

Sous la direction de Fabrice Cayot
Préface de Jean Mesqui

19 x 25,7 cm - 388 p. - 28 €

Chagny, oct. 2013 - ISBN : 978-2-9543821-0-4

 

Commander

« De commune renommée, il a été le plus bel chastel du royaume ». C'est ainsi qu'on décrit Noyers en 1419 quand la duchesse de Bourgogne Marguerite de Bavière l'achète. Dès sa construction vers 1200, ce château est un bâtiment hors norme. Les chroniqueurs de l'époque s'extasient devant la hardiesse de son constructeur, l'évêque d'Auxerre Hugues de Noyers qui, avec l'argent de son évêché, construit « le plus beau château de du royaume ». Mais les guerres et le temps eurent raison du géant, qui fut presque totalement détruit.

À partir de 1998, une association de bénévoles s'est formée pour restaurer, étudier et mettre en valeur ces ruines. Pendant près de 10 ans, une quinzaine de chercheurs ont conjugué les compétences les plus diverses (archéologie, céramologie, géologie, archéozoologie, architecture, ecclésiologie, castellologie…) pour rendre ce château à l'histoire. L'étude attentive des vestiges du château, des tours de l'enceinte et des textes médiévaux montre notamment que l'évêque Hugues fut un précurseur pour mettre en place les principes de la fortification « gothique » initiée sous le règne de Philippe Auguste.

Le présent ouvrage, qui sera bientôt suivi de la publication de l'étude des comptes de la châtellenie de Noyers, met les résultats de ces recherches à la portée d'un très large public, et révélera à chacun les multiples facettes cachées de la vie d'un grand château disparu.