Logo CeCaB

Parutions sur la castellologie : antérieures à 2011

par Nicolas PAYRAUD

Châteaux, espace et société en Dauphiné et en Savoie du milieu du XIIIe siècle à la fin du XVe siècle
Thèse d'histoire, Université Lyon 2, sous la direction d'Etienne Hubert - 2009

Le Dauphiné et la Savoie sont deux principautés voisines, dont les relations rythment, au Moyen Age, l'Histoire d'un territoire qui s'étend des rives du lac Léman à celles de la mer Méditerranée et de la vallée du Rhône à la plaine du Pô. Leur Histoire commune est pourtant encore largement méconnue. Pour l'appréhender, une clé de lecture est proposée : les châteaux, qui, par leurs multiples fonctions sont au cœur de la société delphino-savoyarde.

En partant de l'étude des châteaux et châtellenies de Montluel, de Moras-en-Valloire, de Sallanches et du Queyras, appuyée sur les séries de comptes produites par les deux administrations, il est possible d'analyser l'évolution de l'espace delphino-savoyard, du milieu du XIIIe siècle à la fin du XVe siècle, en passant par le Transport du Dauphiné à la France (1349) et l'érection du comté de Savoie en duché (1416). Face à ces bouleversements, on assiste à des évolutions profondes des pratiques du pouvoir, qui préfigurent, déjà, l'Etat moderne.

Cette thèse est consultable en ligne

Le château de Marigny en Chalonnais, Saône-et-Loirepar Gilles AULOY (CeCaB), Laurence BLONDAUX (CeCaB),
Guy CHARLEUX (CeCaB), Jean CORNILLON, Max JOSSERAND (CeCaB), Michel MAERTEN (CeCaB), Charles-Laurent SALCH (CeCaB),
Rolland SOUFFLET, Joël TRAUNECKER, Jean VALLET (CeCaB)

Le château de Marigny en Chalonnais, Saône-et-Loire
Châteaux forts d'Europe N° 39-40 - 2006 - Castrum Europe, Editions Accès - Strasbourg, 2007 - 124 p. 20 €

Préface de Jean GIRARDON

Le château de Marigny couronne de sa silhouette insolite une vieille route entre Chalon-sur-Saône et Charolles, non loin du Mont Saint-Vincent. Il conserve trois architectures qui apportent une contribution notable à la connaissance de l'évolution des défenses, des habitations castrales et de la grammaire des styles de la Bourgogne méridionale.

Donjons des XIIIème et XIVème siècles en Bourgogne Méridionalepar Gilles AULOY (CeCaB), Michel MAERTEN (CeCaB),
Charles-Laurent SALCH (CeCaB)

Donjons des XIIIème et XIVème siècles en Bourgogne Méridionale
Châteaux forts d'Europe N° 35-36 - 2005 - Castrum Europe, Editions Accès - Strasbourg, 2006 - 100 p. 18 €

Cette étude fait suite à celle sur les "grands donjons en Bourgogne méridionale" parue dans la revue Châteaux-forts d'Europe n°32 et présentée lors du 11ème Congrès Castellologique en mai 2005. Une investigation consacrée aux seuls donjons pour la période considérée, celle du monumental âge gothique, peut paraître un peu limitative. Cependant, si nous nous sommes focalisés pour commencer sur un seul bâtiment au lieu de nous atteler tout de suite à tout l'ensemble que peut constituer un château, c'est que, dans de très nombreux cas le donjon est le seul bâtiment significatif. En effet, il n'y a souvent pas d'autre logis remarquable et l'enceinte n'est qu'une clôture de la cour dont l'importance paraît presque secondaire. Pour autant, ces donjons ne sont pas stéréotypés. Selon les secteurs, le rang des constructeurs et l'époque, ils varient de façon importante dans leurs formes et leurs dimensions, la protection de leur accès, et éventuellement la valeur défensive du site.

par Thierry ARGANT (CeCaB), Gilles AULOY (CeCaB), Monique BILLARD (CeCaB), Laurence BLONDAUX (CeCaB), Christian de CHAMPVALLIER (CeCaB), Christine LOCATELLI, Michel MAERTEN (CeCaB),
Didier POUSSET, Charles-Laurent SALCH (CeCaB), Joël TRAUNECKER, Jean VALLET (CeCaB)

Le château de Gros-Chigy en pays de ClunyLe château de Gros-Chigy en pays de Cluny
Châteaux forts d'Europe N° 33-34 - 2005 - Castrum Europe, Editions Accès - Strasbourg, 2005 - 88 p. 13,50 €

La monographie présentée dans ce pages est le fruit d'un travail d'équipe qui a débuté en 2001 et qui s'est poursuivi jusqu'en 2003. Il est venu se greffer sur un Projet Collectif de Recherche, autorisé par le Service Régional de l'Archéologie de Bourgogne, dont l'objectif principal était de réaliser l'inventaire, le plus exhaustif possible, des mottes, maisons fortes et châteaux qui existèrent du Xème au XVème siècle, sur le territoire de la Bourgogne du sud (Saône-et-Loire et sud-est de la Nièvre). L'enquête sur le château du Gros-Chigy est née à l'instigation de Monique Billard, membre Centre de Castellologie de Bourgogne, qui avait en charge l'inventaire des châteaux du canton de Cluny. Elle n'aurait évidemment pu aboutir sans l'accueil particulièrement chaleureux que voulut bien nous réserver Christian de Champvallier, propriétaire du château, qui nous a donné toute liberté pour accéder à chaque recoin de sa demeure.
Sept chapitre regroupés sous trois titres principaux (Histoire, Architecture, Archéologie) constituent la matière de ce numéro de la revue Châteaux-forts d'Europe.

Grands donjons romans en Bourgogne méridionalepar Gilles AULOY (CeCaB) et Charles-Laurent SALCH (CeCaB)

Grands donjons romans en Bourgogne méridionale
Châteaux forts d'Europe N° 32 - 2004 - Castrum Europe, Editions Accès - Strasbourg, 2005 - 88 p. 10,37 €

 

Le n° 32 de la Revue Châteaux-forts d'Europe est le premier volet d'une étude consacrée aux Donjons en Bourgogne du Sud, spécialement en Chalonnais et en Mâconnais. Il est le fruit d'une collaboration entre le Centre d'Étude des Châteaux-Forts et le Centre de Castellologie de Bourgogne, entre Charles-Laurent Salch et Gilles Auloy.

Un réseau de châteaux est bien documenté dès l'an 1000. Un rapide résumé de l'histoire des deux comtés de Chalon et de Mâcon réécrite du point de vue des châteaux précise leurs fonction et leur influence au cours de XIème et XIIème siècles.

Château de Germoles - Vie de cour en Bourgogne à la fin du Moyen Agecoordonné par Patrice BECK
par Gilles AULOY (CeCaB), Patrice BECK, Laurence BLONDAUX (CeCaB), Christine CANAT, Jacques DESVIGNES, Christine LOCATELLI,
Michel MAERTEN (CeCaB), Jean-Claude MORLON (CeCaB),
Matthieu PINETTE (CeCaB), Didier POUSSET, Fabrice REY, Jean VALLET (CeCaB)

Vie de cour en Bourgogne à la fin du Moyen Age
Éditions Alan Sutton, 2002 - 128 p. 23 €

Marguerite de Flandre et Germolles (1380-1405)
Malgré la Peste Noire et la guerre contre les Anglais qui frappent durement la Bourgogne dans la seconde moitié du XIVème siècle, le duc Philippe le Hardi et sa femme Marguerite de Flandre initient et maintiennent une politique de munificence et de représentation de leur pouvoir dont témoignent des milliers de pages de comptabilité et de prestigieux monuments.
Parmi eux, le domaine de Germolles, aux portes de Chalon-sur-Saône, apparaît exemplaire. Il fut aménagé par les meilleurs artisans et artistes du temps : le maître maçon Drouet de Dammartin, les sculpteurs Jean de Marville et Claus Sluter, le peintre Jean de Beaumetz. Autour du logis largement conservé et protégé au titre des Monuments Historiques, un important clos de vigne fut exploité, un jardin d'agrément et un potager furent aménagés, des élevages exemplaires, expérimentaux même, de brebis et de bovins, furent entretenus.
Germolles est visité en 1389 par le roi de France Charles VI et devient l'une des résidences favorites de la cour ducale jusqu'en 1401. Elle est la matérialisation de ces idées nouvelles qui imprègnent les concepts politiques, l'art et les sciences à la fin du XIVème siècle et qui conduisent vers la Renaissance.
C'est à cette reconstitution et à cette visite guidé que convie le présent ouvrage.